The "themeclassic" theme do not supports JS Gallery
ROMANTISME PDF Imprimer Envoyer
+ 2
+ 0


Apparu tout d’abord dans la littérature vers la fin du XVIIIème siècle en Angleterre (Constable), le romantisme s’étendra sur toute l’Europe durant le XIXème siècle. Le mouvement romantique se base sur le rejet du rationalisme et du classicisme, s’affranchissant de l'étroite réalité et du froid bon sens. On y préfère l’atmosphère propice aux rêves que l’on trouve dans les romans, on aspire plus à l’idéal, aux sentiments, à l’exotisme, au mystère et à l’imagination qu’à la morne existence journalière. On recherche la communion avec la nature avec son aspect sauvage et parfois mystérieux. La couleur y acquiert un côté symbolique, le but étant d’exprimer, par la suggestion, des sentiments intenses, mystiques.


On retrouvera toutes ces valeurs dans la littérature, la peinture et la musique. Pour l’école française, les élèves du peintre David seront les grands acteurs de ce mouvement, à commencer par Géricault, Delacroix, Gros et Blake.

Bibliographie :

> Théophile Gautier, Histoire du romantisme, 1993, L'Harmattan
> Ariel Denis, L'art romantique, 2006, Somogy
> Marcel Brion, Peinture romantique, Albin Michel, 1967