The "themeclassic" theme do not supports JS Gallery
Nicole Pfund PDF Imprimer Envoyer
+ 7
+ 7

Née à Genève, Nicole PFUND vit et travaille en France, dans l'Aveyron, depuis 1984, où se trouve son atelier, entourée d'arbres et d'animaux. Cette artiste qui a remporté les faveurs du public le mois dernier, vit de son art depuis plus de 20 ans maintenant ! C'est avec enthousiasme qu'elle a bien voulue répondre à nos questions...

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

Depuis quand peignez-vous et qu'est ce qui a été le déclic qui vous a amené à la peinture ?
Ayant vécu dans une famille de peintres, tous mes loisirs se faisaient dans les pinceaux et les couleurs. Avec le temps, c’est devenu ma profession…

On peut remarquer dans l'ensemble de vos toiles, une référence récurrente à l'univers de la musique. Est-ce que vous jouez vous-même d'un instrument de musique ?
C’est par peur panique du silence que la musique m’accompagne dans la vie ; je l’écoute seulement…

Comment vous vient l'inspiration dans vos oeuvres ? Est-ce que vous écoutez de la musique en même temps ? Est-ce que vous réalisez des esquisses ? Dites-nous un peu le départ de vos créations...
Je n’arrive pas à savoir quand je commence une toile car au moment où je pose les premières couleurs, elle existait depuis longtemps. En amont, je la pense, l’imagine,  exceptionnellement, je réalise des croquis quand il s’agit d’une série… La technique du glacis à l’huile nécessite beaucoup de temps ; j’ai toujours une dizaine de toiles en cours de réalisation. Je peux aussi abandonner un tableau en plein travail, en démarrer un autre pour une idée que j’ai besoin de représenter de suite, même si je ne le termine que des jours ou semaines plus tard… ou jamais ! Il est vrai que la musique peut aussi influencer ces rebondissements de couleurs, d’ambiances ou de changements de toiles.

Les personnages qui sont représentés sur vos toiles sont toujours des hommes à tête de rat (ou de souris), ce qui donne une atmosphère plutôt surréaliste et je dirai aussi que cet univers nous rapproche de l'enfance également. Ma question est : pourquoi des hommes avec des têtes de rats ?
Ce sont des personnages, plus que des rats ou autres animaux, c’est un prétexte pour « nous » raconter. Ce qui nous arrive, ce que nous vivons avec les autres, souvent avec de la douceur et de la nostalgie, de l’ironie aussi… Ils sont très élégants avec leur nœud papillon mais portent des grosses chaussures bleues… ne pas se prendre trop au sérieux…  ils pourraient être les miroirs de nos vies.
Le fait que le personnage joue, ou non, d’un instrument toujours présent, casse le silence et participe à la composition, au même titre que les couleurs ; c’est une partie de cet  univers. Sa forme ou le son qui devrait en sortir reflète les émotions dont « je parle » au même titre que l’ambiance des camaïeux, le décor un peu poussiéreux.

Quelles sont les réactions du public lorsqu'il voit vos oeuvres lors de vos expositions ?
Souvent c’est le grand nez qui se remarque le plus puis, le spectateur croise le regard du personnage et il se passe quelque chose, souvent une notion de complicité et un sourire.  Quelque fois, cela repousse le spectateur… tant pis et, après tout, il n’y a rien de pire que l’indifférence ! Vous avez raison en parlant de l’enfance : le public me parle souvent de souvenirs liés à ses souvenirs. Ce qui est certain, c’est que les spectateurs oublient mon nom, mais jamais ce personnage, une fois qu’ils l’ont rencontré !

J'ai vu que vous aviez illustré le livre d'Aboubacar Eros SISSOKO, "Suicide collectif" paru aux éditions L'HARMATTAN en 2010...
Pourquoi a t'on fait appel à vous pour le sujet de ce livre ? Quelle a été la motivation de l'éditeur ?

Avec Aboubacar Eros SISSOKO, c’est une belle rencontre. C’est lui qui a choisi mon travail sur une exposition où j’étais présente ! Il m’a parlé longuement de son histoire, de son futur livre et m’a proposé d’illustrer la couverture, ensuite l’éditeur a choisi, d’après les maquettes proposées. Evidemment, c’est un sujet qui ne me laisse pas indifférente, une histoire de justice, de droits entre les hommes, en l’occurrence ceux du Sud et du Nord.

Quel est le thème principal et le message que vous voulez faire passer dans vos oeuvres ?
C’est la question la plus difficile puisque je me sers des toiles pour raconter ce que je ne peux pas dire facilement avec les mots… Peut-être juste envie de dire : « nous sommes là, tous voisins, qu’on ait choisi ou pas, essayons de nous entendre et de ne pas tout casser sur notre passage terrestre… »

J'ai vu que vous aviez exposé dans plusieurs régions en France et aussi, en Suisse, dans votre pays natal... Quelle a été la meilleure expérience que vous avez eue parmi toutes ces expositions ?
Difficile à dire… elles sont toutes différentes. C’est toujours l’occasion d’échanges avec le public et d’autres artistes. Ensuite, cela dépend des organisateurs, du lieu et de la météo. Je crois tout de même que le meilleur souvenir a été une exposition personnelle dans l’église Notre-Dame de Port-Bail, une chapelle romane au bord de l’océan avec des murs immenses pour accrocher les toiles de grands formats, un accueil chaleureux dans la Manche, un public très réceptif à mon travail ! Et la compagnie de mes quatre toutous, avec de grandes balades sur les plages… j’ai exposé dans beaucoup de pays mais cette exposition était tout ce que j’aime !

Quelle serait l'exposition de vos rêves ?

Un lieu où en plus des visiteurs habituels, il y aurait aussi des oiseaux, des chiens, un grand bazar sympathique de gens et de zanimos !

Avez-vous des expositions de prévues pour 2011 ?
Je n’aime pas travailler dans l’urgence. Le programme est planifié jusqu’en octobre, dont deux expositions personnelles, si des personnes souhaitent voir mon travail « en vrai », la façon la plus simple est d’aller dans la rubrique AGENDA sur mon site.

Est-ce que vous avez la chance de vivre actuellement de votre art ?
Je vis de ma peinture depuis plus de 20 ans et j’apprécie vraiment cette liberté de créer !

Que pensez-vous de l'art actuel ? Plus précisément de la peinture...
Difficile de parler de l’art actuel en particulier. Notre époque propose plus de moyens, de techniques mais le plus important, ce sont les artistes et il y en a toujours de très bons. J’aime sentir la qualité, la profondeur de l’expression dans le travail et dans ces cas-là, pas besoin de longs discours, c’est l’oeuvre qui parle …  
Dans toutes ces créations artistiques, que ce soit le Singulier qui apporte beaucoup de fraîcheur, de liberté ou l’autre tendance plus sombre, plus grave, le Land Art emplit de poésie, j’aime ce qui est fort et qui possède un style particulier. A l’intérieur et à l’extérieur de ma maison, il n’y a que des oeuvres d’autres artistes, des coups de cœur pour leur authenticité, le point commun qui m’emplit d’énergie !

--------------------------

Ses expositions :

> Personnelles :
2010 salle des éditions, GORDES, A.A.A, BRENAC, Château de Mauregard, St HILAIRE du PERCHE
2009 Centre Cuturel, GAP, Galerie Syllabes d'Art, MONTRESOR
2008 Galerie Sillage, GRAMAT, Galerie Ancien Courrier, MONTPELLIER
2007 Galerie d’art, CASTELSARRASIN, Eglise Notre Dame, PORT-BAIL
2006 Galerie Carpe Diem, TOULOUSE, Galerie Sillage, GRAMAT
2005 Galerie l’Acadie, CAJARC, Abbaye de Souillac, SOUILLAC
2004 Château de Dottenwil, ZURICH, Galerie Léoni, St GALMIER
2003 Galerie de la Cité, LIMOGES , Centre Culturel Français, GAZA
2002 Galerie de l’Ancien Courrier, MONTPELLIER, Goldfish Galleries, SARASOTA,usa
2001 Espace Caviole, CAHORS, Galerie Courrier, MONTPELLIER, Galerie François 1er,LOCHES
2000 Château de Dottenwil, ZURICH, Galerie Etat d’Ame, PARIS, Espace Paul Eluard, TOULOUSE, Galerie Sillage, GRAMAT, Galerie Ancien Courrier, MONTPELLIER
98-99 Musée Toulouse-Lautrec la Berbie, ALBI, Archipel, BRUXELLES, Centre art et essai Lucernaire, PARIS, Centre Culturel, CHANTILLY, Palais Consulaire, TOULOUSE

> Collectives :
2010 La Bellevilloise, PARIS, capitale européenne de la culture, Forum Kunst und Architektur, ESSEN, Gaz’art workshop, GAZA, Artistes à Suivre, CAMPAGNE sur AUDE, Figuration Critique, PARIS, LeClap, PARAZA, festival de Bann’art, BANNE, Château de LACAPELLE MARIVAL, 13ème Biennale, St LEONARD de NOBLAT, Campagn’art, ST MARTIN, Galerie Lessedra, SOFIA
2009 Caravane des Singuliers, VILLENEUVE les MAGDELONES, Galerie Vincent Huot, BRUXELLES, Remp'art, St MALO, Galerie DVO, BRUXELLES, Figuration Critique, PARIS, ArtVO, CERGY-PONTOISE, Bestiaire Fabuleux, abbaye de COURONNE, Regards Contemporains sur Vauban, LONGWY, Place aux Artistes, PARIS, 23eme Grand Prix Peinture, ST GREGOIRE
2008 Cow, Dog and co, LE VIGAN, Peintres Nomades, ALBI, le SIAC, MARSEILLE, Salon des Indépendants, PARIS, La tête dans les étoiles, LYON, Rue des Arts, CARLA BAYLE, Figuration Cririque chez Zabu, St GERMAIN des ANGLES, Château de LACAPELLE MARIVAL, La musique dans tout ses états, Espace Art Gallery, BRUXELLES, Urban Art, LONDRES
2007 Biennnale 109, PARIS, Place des Arts, STRASBOURG, l’Art sur Place, TOULOUSE, Le Printemps est l’art, LONGWY, Rencontre des Toiles, MENERBES
2006 ArtFair, LONDRES, Musée Filhol, ANNONAY, Artzoomades, LONGLAVILLE, Art Actuel, ECOUCHE, Les Rencontres de la Fontaine: Chapelle des Bordes, Basilique de Neuvy St-Sépulchre, Château des Stuarts- Aubigny sur Nère, Château de Villemenard- St Germain du Puy, Eglise romane de Sainte-Lizaigne, Atelier du Lavoir, SARLAT, Visarte dans le 6ème, PARIS, Passage à l’art, CHERBOURG
2005 Puls’Art, LE MANS acquisition d’une toile, musée d’art moderne, Présence des arts, PARIS, Atelier du Lavoir, SARLAT, Art à ciel ouvert, BERGERAC
2004 Artmetz, Metz , GMAC Bercy, PARIS, Usine à Zabu, St GERMAIN des ANGLES, Galerie Schèmes, LILLE, Volets Ouverts à l’art contemporain, NAJAC
2003 Prieuré St Nicolas, SABLES d’OLONNE, Salon d’été, St ANTONIN, Espaces et Musique, St GILLES Croix de Vie, Artmetz, METZ, Chapelle de Vinetz, CHALONS/Champagne ; GMAC Bercy, PARIS
2002 Musée Art Moderne, PEKIN, Salon d’été, St ANTONIN, Artmetz, METZ, GMAC Bercy, PARIS, Zeichen-Zeichnen, SOLEURE, Suisse
2000-2001 Galerie Mas des Arnaud, ST MARTIN DE CRAU, GMAC Bercy, PARIS, Espace Ricard, TOULOUSE, Galerie Uggerby, HJORRING, Danemark, Art Forum, MONTREUX, Suisse, Gold Fish Galleries, SARASOTA, USA, OceanStep, MIAMI, USA
98-99 Fin de siècle, ambassade suisse, PARIS, Theodora Gallery, TORONTO, Canada, GMAC Bercy, PARIS, Salon international art et musique, ANGERS, Galerie Schèmes, LILLE, Swiss Artists Forum, ZURICH