The "themeclassic" theme do not supports JS Gallery
ART MAYA PDF Imprimer Envoyer
+ 12
+ 6

L’art maya qui est l’un des plus riches de toute l’Amérique précolombienne se développa de 1500 avant J.-C. jusqu’à 250 après J.-.C (période appelée communément “préclassique”). La civilisation Maya, aujourd'hui disparue, s'étendait de l'actuel Yucatan (région sud-est du Mexique) au Honduras, en passant par le Guatemala et Belize. Les Mayas ont hérité de diverses influences venues principalement de la civilisation Olmèque ainsi que de Teotihuacan et des Toltèques. Enfin, l’art maya se distingue surtout par son originalité et une grande maîtrise des techniques et des matériaux fournis par la nature.



L’histoire et la culture
Son apogée est atteinte vers le IIIème siècle après JC. La population Maya se compose de plusieurs villes, gouvernées chacune par sa propre hiérarchie, régnant sur un territoire de taille variable. La population globale a été estimée à 20 millions de personnes, une ville comme Tikal (Guatemala) ne comptait pas moins de 70 000 habitants. A noter également que toutes ces villes ne parlaient pas automatiquement la même langue.

Dans la société Maya, il y avait trois ordres distinct : la noblesse, le clergé et le peuple. La noblesse et les prêtres vivaient dans la cité, qui était aussi le centre religieux. Le peuple lui, composé de paysans, vivait dans les environs. La base de l'économie était alors l'agriculture. Les Mayas cultivaient le maïs, le coton et le cacao. Cette dernière culture avait pris tellement d'importance qu'elle servait de monnaie !

Le déclin de l’empire maya tient peut- être son explication dans les récentes études archéologiques qui ont pu montrer que le sol était trop perméable et que cela avaient eu de grandes conséquences dans la culture agricole des mayas. Il faut aussi savoir que les mayas ont du faire face à une grande sécheresse autour du IXème siècle, ce qui cause la guerre et mit fin à cet empire qui perdit ses coutumes et son savoir ancestral.

Techniques et thèmes abordés
Les Mayas sont célèbres pour leur utilisation du jade, de l'obsidienne et du stuc.
Le principal thème de l’art maya est celui de la spiritualité, du religieux, à des fins rituels et funéraires. Ils aiment illustrer les divinités, les grands dirigeants, les scènes religieuses et la vie quotidienne. Ils  réalisaient aussi des figures d’animaux et divers motifs qu’ils représentaient surtout sur les poteries. Les Mayas n'utilisaient pas d'outils métalliques ni de tour de potier ; cela ne leur à pourtant pas empêcher de réaliser des oeuvres d’une qualité tout à fait exceptionnelle.
Dans les céramiques, on trouve fréquemment des scènes de cour où un haut personnage, assis sur son trône, reçoit l'hommage de sujets, accueille des guerriers et préside des sacrifices.

Enfin, même leur écriture, composé d’idéogrammes, était d’une beauté artistique assez impressionnante. Celle-ci était surtout représentée sur les sculptures et statues

Publications
> “Lost Civilizations: The Magnificent Maya”,
Dale M. Brown, Editions Alexandria, Virginia: Time-Life books, 1993.
> "De Bonampak al Templo Mayor, Historia del Azul Maya en Mesoamerica", Constantino Reyes-Valerio, Siglo XXI Editores, 1993.
> “Les Mayas. Du sacrifice à la renaissance”, Bernard Baudouin, Editions De Vecchi, 2002.
> "Maya Masterwork", Carol Kaufmann. National Geographic Décembre 2003.
> “Les Mayas - Grandeur et chute d'une civilization”, Arthur Andrew Demarest, Editions Tallandier, 2007.

Vidéos

> Architecture et sculptures

Autre lien intéressant sur l'architecture et la sculpture chez les Maya

> Ecriture Maya

 

Partager cette page à vos amis